Articles

Description de la formation

L’Auto-empathie est la capacité à se mettre à l’écoute de soi; elle est au coeur même du processus de la Communication NonViolente.

Marshall B. Rosenberg :

« C’est sans doute dans la manière dont nous nous traitons nous-mêmes que la CNV joue le rôle le plus important. »

 Au programme :

  • Développer la conscience de soi, de nos sentiments et de nos besoins.
  • Prendre conscience de l’énergie des besoins et développer la capacité à la ressentir corporellement.
  • Vivre responsabilité et autonomie dans l’identification et la satisfaction éventuelle de nos besoins.
  • Libérer l’autre de nos attentes et amorcer le dialogue  avec la conscience de l’équivalence des besoins.
  • Accueillir pleinement son juge intérieur pour aller à la rencontre de quoi il est garant : voir la belle intention de notre chacal, expérimenter l’auto-empathie, jouer avec nos chacals.
  • Passer des besoins « en manque » à la plénitude des besoins.
  • Expérimenter l’auto-empathie dans les situations désagréables, génératrices d’inconfort.
  • Expérimenter l’auto-empathie dans les situations agréables pour augmenter son bien-être et se recharger en énergie.
  • Pratiquer « l’auto-empathie seconde ».

Les pré-requis pour participer à ce stage : avoir suivi les 3 modules des bases de la CNV avec un formateur certifié du CNVC.

Contact

ANNE-MARIE TANDETNIK

amtandetnik@pro-coaching.fr

Portable : 06 09 21 70 09

Adresse postale : 12/10 rue du Parc 78130 Chapet

Télécharger le bulletin d’inscription

Les Colibris, ce sont tous ces individus qui inventent, expérimentent et coopèrent concrètement, pour bâtir des modèles de vie en commun, respectueux de la nature et de l’être humain.

Créé en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, Colibris se mobilise pour la construction d’une société écologique et humaine. L’association place le changement personnel au cœur de sa raison d’être, convaincue que la transformation de la société est totalement subordonnée au changement humain. Colibris s’est donnée pour mission d’inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective.

Initialement appelé Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, Colibris tire son nom d’une légende amérindienne, racontée par Pierre Rabhi :

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :

« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :

« Je le sais, mais je fais ma part. »

Les formateurs du réseau Communication NonViolente, fidèles au message de Marshall Rosenberg, sont aussi des ambassadeurs de ce rêve de changement social, ou sociétal, et œuvrent pour la paix, engagés dans une démarche de responsabilisation individuelle et collective au service de la Vie.

Les deux mouvements ont en commun l’idée de favoriser la coopération, avec une intention de bienveillance et de recherche de relations épanouies, créatives et constructives.