Articles

, ,

16 et 17 septembre 2021 -L’auto-empathie, vers une présence responsable

Description de la formation

L’Auto-empathie est la capacité à se mettre à l’écoute de soi; elle est au coeur même du processus de la Communication NonViolente.

Marshall B. Rosenberg :

« C’est sans doute dans la manière dont nous nous traitons nous-mêmes que la CNV joue le rôle le plus important. »

 Au programme :

  • Développer la conscience de soi, de nos sentiments et de nos besoins.
  • Prendre conscience de l’énergie des besoins et développer la capacité à la ressentir corporellement.
  • Vivre responsabilité et autonomie dans l’identification et la satisfaction éventuelle de nos besoins.
  • Libérer l’autre de nos attentes et amorcer le dialogue  avec la conscience de l’équivalence des besoins.
  • Accueillir pleinement son juge intérieur pour aller à la rencontre de quoi il est garant : voir la belle intention de notre chacal, expérimenter l’auto-empathie, jouer avec nos chacals.
  • Passer des besoins « en manque » à la plénitude des besoins.
  • Expérimenter l’auto-empathie dans les situations désagréables, génératrices d’inconfort.
  • Expérimenter l’auto-empathie dans les situations agréables pour augmenter son bien-être et se recharger en énergie.
  • Pratiquer « l’auto-empathie seconde ».

Les pré-requis pour participer à ce stage : avoir suivi les 3 modules des bases de la CNV avec un formateur certifié du CNVC.

Contact

ANNE-MARIE TANDETNIK

amtandetnik@pro-coaching.fr

Portable : 06 09 21 70 09

Adresse postale : 12/10 rue du Parc 78130 Chapet

Télécharger le bulletin d’inscription

,

Communication bienveillante

La communication bienveillante ou communication consciente consiste dans un premier temps à prendre conscience de ce qui nous coupe de nous et des autres. Prenons les jugements par exemple : est il possible de ne plus juger ? Sans doute pas, car nous sommes programmés ainsi. Notre cerveau juge, évalue, interprète toute situation. En revanche il est à la portée de chacun d’entre nous de choisir de transformer ces jugements grâce à l’écoute de soi ou/et de l’autre ; de voir que derrière tout jugement il y a une valeur ou un besoin à prendre en considération.